LE BARBIER DE JINNAH MARKET.

Ali, le barbier de Jinnah Market officie en pleine rue.

Ali, le barbier de Jinnah Market officie en pleine rue.

Par Marc Jourfier

Ali est barbier. Il officie dans la région depuis 20 ans. Mais la vie de barbier n’est pas facile, depuis que les talibans se sont rapprochés de la capitale, les clients sont de plus en plus rare ! En effet, dans la société Pakistanaise, si on ne veut pas faire de vague, il faut mieux porter la barbe pour montrer qu’on est un bon musulman ! Une démarche qui n’arrange pas Ali !

« Il y a toujours eu des hauts et des bas dans les affaires mais ces derniers temps c’est dure, me dit-il, avant il y avait de nombreux clients réguliers mais maintenant, c’est rare ! »

Enfin un client; Nazar a 35 ans et travaille comme livreur. Il vient régulièrement se faire raser chez Ali. Ce que pensent les autres, Nazar s’en moque. « Si j’ai envie de me raser et de ne pas porter la barbe, c’est mon problème ; ça ne veut pas dire que je suis un mauvais musulman ! »

Pourtant en février, Samaa TV, une chaine de télévision Pakistanaise a diffusé des images d’un chef insurgé infligeant des châtiments corporels à un jeune homme qui n’avait pas laissé pousser sa barbe.

Ainsi va la vie au Pakistan…

Ali en plein travail dans la rue à Jinnah Market

Ali en plein travail dans la rue à Jinnah Market


Mots clés: ,

Cet article du 19 avril 2010 est classé dans news.
Vous pouvez suivre les réponses en vous abonnant au flux RSS 2.0.

Comments are closed.