Goualich, 70 kilomètres de Tripoli…

Sur la route du front, un jeune révolutionnaire Libyen peint sur le mur : les martyrs de Gharyan.

Sur la route du front, un jeune révolutionnaire Libyen peint sur le mur : les martyrs de Gharyan.

Mots clés: ,

Cet article du 27 juillet 2011 est classé dans news.
Vous pouvez suivre les réponses en vous abonnant au flux RSS 2.0.

Comments are closed.