L’appel de l’Iftar ou le signal clandestin du début de la libération de Tripoli. » Rebelle dans la rue

Rebelle arborant fièrement des tatouages : “je passe mes salutations à celui qui à détruit ma vie!”



Comments are closed.